Distruj #17 : Irlande du Nord

L’équipe de Distruj revient et envoie vos oreilles sur les chemins sombres et violents de l’Irlande du Nord. De l’époque de Troubles jusqu’au Brexit, mais toujours avec du punk (ou du rap) en bande originale. Il sera question d’Histoire, de luttes, du label Good Vibration, avant de finir avec des groupes contemporains. Un voyage vous attend dans les rus sales de Belfast et Derry. Let’s go!

 

 

 

 

 

Télécharger l’émission

Tracklist :
The Outcasts – Just Another Teenage Rebel
Stiff Little Fingers – Alternative Ulster
Rudi – Time To Be Proud
Victim – Strange Thing By Night
Kneecap – H.O.O.D
Runnin’ Riot – Lost Generation
Toxic Waste – A Song For Britain
Au Pairs – Armagh
Problem Patterns – Day And Age
Utopie – Jamais
Syndrome 81 – Tu ne me dois rien
If you hate the british army

Camille Rock en Live

Camille Rock est née près de Brest, c’est là qu’elle a appris la guitare, la danse et même le clown Russe. Son répertoire est influencé par de grands noms de la chanson française tels que Georges Brassens ou Anne Sylvestre. Ce look aux cheveux tirés, au pantalon latex noir monté sur des bottines à hauts talons, au corset entrelacé fait le personnage de Camille Rock. Elle laissera certainement des traces de rouges à lèvres sur le micro de Radio Naoned pour y peindre ses poésies. Des paroles crues et pleines d’amour racontant la vie de femme libre au XXIe siècle. Des paroles douces et violentes pour dire ce qu’elle pense de notre société. Des paroles osées et moqueuses pour nous faire sourire un peu et parce que c’est bien d’oser.
Le chant des crevettes, c’est aussi un spectacle, un spectacle porté par la compagnie des Dandys production. Des artistes qui se retrouvent dans les lieux de créations nantais comme les ateliers du Bitche ou le Quai des Chaps. Des artistes qui défendent la culture sur les marches du Théâtre Graslin.

Télécharger l’émission

Distruj #16 : Travail et chômage

Travailler toute la semaine, à l’usine ou en intérim, en attendant avec impatience l’heure de la sortie, ou rester au chômage, sans argent, et traîner. Maelig et Tangi ont choisi : squatter un salon pour enregistrer une émission qui enverra du punk et de la Oi! à l’ancienne dans vos oreilles pendant une heure. L’odeur des prolétaires dans votre radio, en hommage à la Commune de Paris !

 

 

 

 

 

 

Télécharger
À écouter dans cette émission :
L’infanterie sauvage – Eh Oh
Les rats – Poubelle trouve un job
Sect – Masters and slaves
Didier Wampas – Punk ouvrier
La souris déglinguée – Rockers
Death right boys – Working
Silent drama – I hate work
Kronstadt – Commune
René Binamé – L’heure de la sortie
Cock Sparrer – Working
Perkele – Working class
Tachanka – Né pour être chômeur
Molodoï – La complainte des ouvriers
Le mors aux dents – Patron
Sheila – L’heure de la sortie

JABADAO #2 : Tous les hommes ont des secrets et ici est le mien

Voici venu l’automne et la couleur de la mélancolie avant les mois noirs dans le second numéro de JABADAO !. Aujourd’hui on entendra de formidables groupes rock des années 80 (GLORIOUS DIN, TELEVISION PERSONALITIES, THE MODERN LOVERS), des raretés des années 70 (RICHARD AND LINDA THOMSON, INDEX), des légendes de l’histoire de la musique (MARIANNE FAITHFUL, THE VLEVET UNDERGROUND), mais aussi des choses plus récentes comme STRANDED HORSE, LEWSBERG, EERIE WANDA, et pour finir un classique de la folk, DONOVAN

Un article sur le groupe GLORIOUS DIN

https://www.brain-magazine.fr/article/news/31630-Tresor-cache-Glorious-Din

L’interview de l’auteur d’un livre sur Daniel Treacy (TELEVISION PERSONALITIES)

https://gonzai.com/television-personalities-la-vie-cramee-de-lange-dan-treacy/

Télécharger

À écouter dans l’émission :

STRANDED HORSE – What difference does it make ?
MARIANNE FAITHFUL – With you in mind
RICHARD AND LINDA THOMSON – Withered and died
THE MODERN LOVERS – Hospital
GLORIOUS DIN – Stilt walkers
GLORIOUS DIN – Cardboard boxes
INDEX – Fire eyes
LEWSBERG – The smile
EERIE WANDA – I am over here
TV PERSONALITIES – Part time punks
THE RACONTEURS – Now that you’re gone
THE VELVET UNDERGROUND – Pale blue eyes
DONOVAN – Catch the wind